Historique du Rêve Eveillé Libre

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Le Rêve Eveillé Libre est né de la psychanalyse freudienne, et jungienne.

En 1923, Robert Desoille s’intéresse au fonctionnement de l’imaginaire. Il s’aperçoit que les personnes peuvent y avoir accès naturellement sans substances hallucinogènes et très facilement. Il leur suffit de s’allonger, se relaxer en fermant les yeux et se laisser aller à décrire les images qu’elles voient. Il constate que les mêmes images reviennent quels que soient l’âge, le sexe ou l’appartenance sociale des personnes : ce sont les archétypes décrits par Carl Gustav Jung. Il voit tout l’intérêt thérapeutique de cette méthode qu’il met au point en dirigeant les patients vers des objectifs qu’il détermine au cours de la production d’images : le Rêve Eveillé Dirigé est né.

En 1980, Georges ROMEY entreprend une recherche systématique sur la valeur des symboles. La directivité du Rêve Eveillé Dirigé ne peut convenir à une étude clinique. Il utilise a même méthode sans intervention du thérapeute. Et à sa grande surprise, non seulement la non-directivité ne nuisait pas au déroulement de la séance et de la cure, mais l’efficacité de ces dernières s’en trouvait manifestement accrue. C’est ainsi qu’est né le Rêve Eveillé Libre. Il rédige « L’Encyclopédie de la Symbolique des rêves – Le vocabulaire fondamental des rêves » – Quintessence – 2005, ouvrage majeur de 1500 pages, qui décrit plus de 500 symboles rencontrés le plus fréquemment dans le cadre de la technique du Rêve Eveillé Libre. Cette œuvre monumentale lui a permis de dégager certaines constantes précises liées à la dynamique symbolique et d’attribuer ainsi à chaque symbole une valeur psychologique fiable.

Il écrira une douzaine d’autres ouvrages, dont « Le rêve éveillé libre » et « Rêver pour renaître » qui présentent plus particulièrement sa méthode.

Aujourd’hui, le RÊVE ÉVEILLÉ LIBRE est représenté en France par :

  • L’Association pour le Développement du Rêve Eveillé Libre (ADREL)
  • L’École du Rêve Eveillé Libre (EREL)
    • 2 pôles d’enseignement : Paris et Montpellier
    • L’école est reconnue depuis 2005 par la Fédération Française de Psychanalyse et de Psychothérapie (FF2P).

www.reve-eveille-libre.org

contact@reve-eveille-libre.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Défilement vers le haut